Comment trouver sa voiture en Allemagne ?

Lors d’un précédent article, nous avons vu « Pourquoi acheter sa voiture en Allemagne », nous allons donc maintenant passer à l’étape suivante : où trouver sa future voiture en Allemagne, et comment procéder à une sélection pertinente de véhicules intéressants ? En effet, la sélection de la voiture n’est pas chose à prendre à la légère car en plus du choix du véhicule vous allez également sélectionner un vendeur.

 

Les sites d’annonces de voiture d’occasion en Allemagne

Les principaux sites d’annonces sur lesquels vous retrouverez la majorité des vendeurs de voitures d’occasion en Allemagne, ainsi que les plus grandes concessions sont :

  • autoscout24.fr : avec 8 pays à votre disposition, ce site est le leader européen. Les vendeurs sérieux y sont tous, ce qui ne veut pas dire que tous ceux qui y présentent leurs voitures sont sérieux ! Les options sont en français.
  • automobile.fr : principal concurrent du leader autoscout24, ce site est la version française du fameux mobile.de incontournable pour ce qui concerne les voitures d’occasion en Allemagne. Là aussi options en français.
  • gebrauchtwagen.de : site allemand de voitures d’occasion. Attention, le site et les descriptions sont uniquement en langue allemande.
  • gebrauchtwagen.autobild.de : là encore, un site de petites annonces auto très connu en Allemagne.
  • automarkt.de : autre site allemand avec un grand choix de voitures d’occasion.

La liste pourrait être plus longue, mais on finit par retrouver tout le temps les mêmes annonces sur les la plupart des sites, inutile donc d’en consulter une myriade… L’avantage des sites listés est qu’ils sont payants pour l’annonceur; cela permet de réduire de façon significative le nombre de fausses annonces que les plaisantins en tout genre s’amusent à passer sur des sites gratuits tels que leboncoin, par exemple …

 

La sélection d’annonces

Privilégiez évidemment les vendeurs professionnels qui ont pignon sur rue et dont les coordonnées d’entreprise peuvent être vérifiées. Ils ont également l’avantage d’être  rompus aux formalités administratives d’export puisque les allemands ont l’habitude de vendre à l’Europe entière ! Avec les particuliers la transaction sera plus risquée. Nous vous le déconseillons donc vivement ! La gestion des formalités administratives sera également bien plus complexe… donc pour résumer : annonces de pros !

Si vous le pouvez, donnez priorité aux annonces passées par les concessions automobiles comme Audi, BMW ou Mercedes… Il est en effet plus sécure d’acheter sa voiture à une concession Mercedes qu’a un petit revendeur auto inconnu au bataillon… Les concessions automobiles en Allemagne proposent des prix très compétitifs ainsi que des garanties valables dans le réseau dans toute l’Europe.

Quelques conseils pour une bonne sélection :

Entretien Suivi : choisissez des annonces dans lesquelles il est précisé que la voiture a un entretien suivi, cela vous permettra de savoir ce qui a été réalisé sur le véhicule. Cette aussi une manière d’en savoir un  plus sur l’ancien propriétaire (soigneux ou pas) et cela vous permettra d’avoir un historique à présenter lors de la revente en France, ce qui est primordial. Nous vous déconseillons tout véhicule ne possédant pas d’historique d’entretien, même si le prix est attractif !

Options : essayez, si vous le pouvez, de sélectionner des annonces de voitures bénéficiant de nombreuses options, voire d’options qui ne sont pas courantes en France, cela vous démarquera des autres vendeurs en France lorsque vous déciderez de changer de véhicule.

Garantie mécanique : certains vendeurs de véhicule d’occasion en Allemagne afficheront sur leurs annonces des garanties mécanique plus ou moins longues. Sachez que lorsqu’il s’agit de négociants autos indépendants, ces garanties ne seront valables que pour les résidents allemands. Par contre les concessions elles aussi peuvent proposer une garantie mécanique avec la voiture vendue qui elle sera valable dans le réseau de la marque, c’est-à-dire en Europe.

Prix : Attention aux prix trop bas ! Cela cache souvent quelque chose de louche, de type arnaque pure et simple… un véhicule qui serait vendu en France 30.000€ ne peut raisonnablement pas être présenté en annonce en Allemagne à 15.000€ même si les prix y sont compétitifs… il faut rester réaliste ! On en revient au conseil sur la sélection du vendeur : privilégiez les concessionnaires !

TVA : Le contrat de vente doit afficher un prix TTC si le véhicule a plus de 6 mois et plus de 6.000 km. Si un des deux termes est inférieur alors il serait préférable d’acheter HT car la France vous demandera de régler la TVA. Malheureusement, aujourd’hui rares seront les professionnels qui accepteront de vendre en HT. la plupart vous demanderont une avance sur TVA en réglant le véhicule TTC puis en obtenant le remboursement de la TVA, dans un second temps, après vous être acquitté de la TVA en France. Les petites annonces doivent en principe (d’après les CGV des sites tels qu’autoscout24) être affichées en prix TTC. Lorsque vous voyez un * à coté du prix, cela signifie que le vendeur peut vous vendre le véhicule HT, si vous le souhaitez.

 

Enfin, une fois le véhicule sélectionné, il est important de contacter le vendeur pour se faire confirmer les différentes caractéristiques de l’auto telles qu’elles sont publiées sur l’annonce internet. Il vous faudra également demander la copie des documents allemands ainsi que de l’historique d’entretien. Les personnes pour lesquelles la barrière de la langue poserait problème auront tout intérêt à faire appel à un professionnel maitrisant à la fois la langue ainsi que le jargon et les techniques commerciales liées au domaine automobile. La dépense, qui sera moindre, pourra parfois vous éviter de sérieuses déconvenues !

 

« Prise de renseignements & Négociation » : L’équipe de Bolidem contacte le vendeur pour obtenir les informations propres à un véhicule repéré sur internet, demander la copie des documents ainsi qu’essayer de négocier au mieux le prix de l’auto. Vous recevrez ensuite un rapport écrit par mail. Tout cela pour seulement 19€.

Plus d’informations, cliquez ici